Kinésithérapeutes du monde

Contact Boutique en ligne

 

______________________

 

Actualité... 

...Salon

 

______________________

 

______________________

 

Vous êtes ici :
Votre barre d'outils Diminuer la taille de la policeAugmenter la taille de la policeAugmenter les contrastes en inversant les couleursLa mise en forme courante correspond à celle par défaut Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Envoyez cette page à un ami. Pour ajouter le document à vos favoris, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur.

Bénédicte - Ergothérapeute en mission au Viêt-Nam

Ça y est !!! A J-2, j'ai enfin mon visa de travail pour le Viêt-Nam en poche ! Après plusieurs reports successifs de la date de départ qui avaient mis ma patience à rude épreuve, ce projet devient réalité et pourtant, ces délais intempestifs se sont révélés utiles pour approfondir notre connaissance mutuelle avec les responsables du programme Viêt-Nam et l'équipe de Kinés du Monde, pour engager avec les partenaires vietnamiens des échanges constructifs et pour partager avec la kinésithérapeute volontaire de retour du Viêt-Nam, son expérience de terrain extrêmement intéressante. Bref, pour partir mieux préparée !

Cette mission au Viêt-Nam et plus précisément dans l'école spécialisée Thanh Tam School de Danang a pour objectif principal de renforcer les compétences des rééducateurs afin d'améliorer la qualité de vie des enfants en situation de handicap. Elle s'inscrit dans le programme de formation professionnelle pluridisciplinaire au cours duquel interviennent alternativement kinésithérapeute, ergothérapeute et orthophoniste. Ma participation dans ce programme est le fruit d'un parcours personnel sous le signe du voyage et d'un parcours professionnel enrichi d'expériences multiples en centre de Rééducation-Réadaptation, en service à domicile, en secteur hospitalier puis en libéral.

J'ai choisi le métier d'ergothérapeute et je l'exerce avec passion depuis trente ans, principalement auprès d'enfants en situation de handicap et de leurs familles, car c'est un métier profondément humain, qui m'a permis de rencontrer l'Autre dans sa différence, de partager ses préoccupations quotidiennes, de contribuer à son mieux être et de l'accompagner dans son processus d'autonomisation. Pour chacun d'entre nous, conserver ou retrouver les activités qui nous tiennent à cœur, c'est (re)donner du sens à notre vie et (re)devenir acteur de notre futur.

Agir plutôt que subir le handicap comme une fatalité, accompagner l'autre en situation de vulnérabilité sans pour autant se substituer, le respecter en tant qu'acteur central de sa propre vie autant de raisons qui m'ont déterminée à m'impliquer, plusieurs années durant, dans des programmes de développement avec Handicap International au Liban, en Ethiopie, au Bangladesh, au Maroc... J'y ai appris l'écoute de l'autre, le respect de sa culture et de ses priorités, mais aussi à devenir plus pragmatique et réaliste quant aux résultats attendus.

Par la suite, mon diplôme de cadre de santé m'a permis d'accompagner plusieurs promotions d'étudiants en ergothérapie en tant que formatrice en IFE. La formation de jeunes adultes « en devenir », est une responsabilité à la fois stimulante par les nombreux questionnements qu'elle génère et très exigeante car le métier de pédagogue nécessite de développer des compétences spécifiques bien différentes de mes compétences initiales.

Un des privilèges de l'âge, c'est d'acquérir de l'expérience, mais cette expérience ne prend véritablement tout son sens que si elle est partagée et transmise aux générations suivantes, pour passer le relais, devenir un maillon d'une chaine de solidarité humaine qui dépasse nos frontières.

Citoyenne du monde, je n'envisage pas ma retraite autrement que de manière active, engagée et co-responsable. C'est pourquoi j'ai proposé mes services à l'association Kinés du Monde sur les conseils d'une collègue kinésithérapeute. J'y retrouve une communauté de valeurs dans la défense des droits fondamentaux de chaque être humain et le respect de l'identité socioculturelle des peuples. Au travers des publications de l'association, j'ai pu apprécier l'intérêt des programmes de développement en cours. L'intégration d'ergothérapeutes et d'orthophonistes dans des programmes de développement de Kinés du Monde représente, à mes yeux, un atout supplémentaire pour le mieux être des personnes handicapées qui bénéficient de l'apport de soins pluridisciplinaires.

A deux jours du départ, je me sens concentrée sur la tâche à réaliser et désireuse d'apporter ma contribution dans le respect de la culture vietnamienne que je vais découvrir mais également consciente du rythme de travail que cela va impliquer et des difficultés inhérentes à la traduction des cours dans une autre langue. Une écoute et une observation attentives des besoins spécifiques en formation des thérapeutes vietnamiens sera la première étape pour mieux répondre aux attentes des enfants en situation de handicap et de leurs familles. Il s'agira ensuite d'apprendre ensemble à inscrire progressivement les démarches thérapeutiques de rééducation et réadaptation dans des projets de vie individualisés intégrant les aspirations et valorisant les capacités des enfants handicapés, afin de favoriser leur insertion dans la société et d'aider leurs familles à se projeter plus positivement dans l'avenir de leur enfant. Ces compétences nouvellement acquises seront dans un second temps retransmises aux collaborateurs des programmes de prévention précoce et de réadaptation communautaire afin qu'un plus grand nombre d'enfants puissent en bénéficier.

 

Bénédicte DUBOIS-RONDON

Ergothérapeute et formatrice cadre de santé

 

Kinés du monde, 14 rue Colbert 38000 Grenoble - tel : 04 76 87 45 33 - e-mail : kdm.siegesocial@kines-du-monde.org